mardi 4 juillet 2017

"La nature exposée"





Le curé continue à m'écouter tout en prenant une bouteille de vin et deux verres. Il remplit le mien à ras bord. C'est l'usage chez les ouvriers. Si on offre du vin, on remplit le verre. Ce sont les riches qui en versent peu. Eux, ils ne boivent pas, ils sirotent. Si on en offre à un ouvrier, on en verse jusqu'à ce que le verre déborde. Erri De Luca



Lu dans ce roman profond, entre plaidoyer personnel et compassion universelle, ce paragraphe aux accents plus légers que le présent du narrateur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire